les petits canotiers

Ajouter à votre liste d'envies
Format170x230 mm
Description

Ce carnet made in France de taille intermédiaire (170x230 mm) est fait pour ceux qui souhaitent écrire sur des pages totalement vierges ou pour les dessinateurs en herbe qui aiment croquer n'importe où. Un paysage, un visage, un sourire…

Considéré comme le petit frère du modèle  “les canotiers“, il s'embarquera aisément dans un sac à dos. Sur sa couverture souple sont représentés ces trois chapeaux vus du ciel, Yann A-B. n'a qu'à bien se tenir. Un achat que vous ne regretterez pas.

Caractéristiques

Format : 170x230 mm

Intérieur : 116 pages

Pages blanches

120 g/m2 composé de 75% de pâte ECF et 25% de coton.

Couverture : souple sur un papier de création extra blanc.

Finition : Dos carré collé cousu Otabind.

Avis client
Acheter le produit pour être le premier à écrire un avis
Livraison & retour

Livraison
Pour toute commande passée avant 9h les jours ouvrés, le colis est expédié le jour même. Passé ce délai, il sera expédié le jour ouvré suivant.

Pour Colissimo à partir de la remise en poste :

En France métropolitaine, le délai sera de 2 à 3 jours ouvrés,
pour l'Union Européenne ou la Suisse, le délai sera de 3 à 4 jours ouvrés,
pour l'Outre-Mer (zones 1 et 2), le délai sera de 5 à 7 jours ouvrés.

RETOURS
Ils sont gratuits en France métropolitaine.
Retours offerts, 15 jours de délai.
Pour toute question, consultez notre FAQ.

les petits canotiers
Ajouter à votre liste d'envies
18,00 €

Les canotiers

Un chapeau de paille à fond et à bords plats, il est agrémenté d'un large ruban. Faisant parti de l'uniforme des marins. Il doit sa popularité à la mode des enfants qui, à la fin du XIXème siècle, ont pris l'habit de marin. Marcel Pagnol l'évoque dans la gloire de mon père par exemple, où avec son jeune frère Paul, ils en étaient pourvus lors de leurs sorties endimanchées. Plus proche de nous, Fred Astaire ou encore Maurice Chevalier en sont les plus célèbres détenteurs.

Dans la même veine

Les deux sœurs sur la terrasse

Huile sur toile de 100 x 81 cm
peinte en 1881.

Dans le même esprit que le déjeuner des canotiers dont nous avons déjà parlé nous évoquons ici une toile peinte la même année et au même endroit : sur la terrasse de la Maison Fournaise à Chatou.

On distingue, entre autres, la même barrière en second plan sous un autre angle. Ces deux œuvres signent la fin de la période impressionniste pour Renoir. Si vous souhaitez davantage d'informations sur ce merveilleux peintre, suivez ce lien qui vous conduira à la petite biographie que nous avons proposé sur la page des canotiers.

Auguste Renoir a toujours été un grand portraitiste. Les expressions de ses modèles sont particulièrement misent en avant sur ses toiles. Ici, le regard perdu, rêveur de la grande sœur alors qu'en même temps la petite fixe le peintre.

Nos autres modèles

page/
POUR AVOIR DE NOS NOUVELLES
S’inscrire à la newsletter

Pour ne pas perdre le fil de l’histoire et savoir sur quel carnet écrire la vôtre, laissez-nous votre adresse :